FÉLIX MOREAU

Dualité entre la gestion passive et active des fonds d’investissement

Gestion active

La gestion active d’un fonds d’investissement a comme but de surperformer l’indice de référence dans un secteur donné. Pour ce faire, le gestionnaire de portefeuille prendra des décisions sur la sélection des titres boursiers choisis ainsi que sur leur poids attribué. Cette sélection peut se faire en utilisant une gestion traditionnelle ou alternative. Une gestion traditionnelle compare la performance à l’indice tandis que la gestion alternative vise une performance absolue du portefeuille. Alors, la gestion alternative permet l’utilisation de beaucoup plus de produits financiers tels que les ventes à découvert, les options et bien plus encore. Un exemple de fond bien connu est le hedge fund et ce fond utilise des méthodes agressives pour avoir le plus de rendement possible.

Afin d’élaborer son portefeuille, le gestionnaire utilise des critères fondamentaux qui peuvent avoir des différentes interprétations telles que les lectures des états financiers et états des résultats afin d’évaluer si l’action sera rentable. Aussi, il peut utiliser des critères quantitatifs qui utilisent des modèles mathématiques ne permettant pas d’intervenir la subjectivité dans les différents critères. Par exemple, la nouvelle mode est l’analyse de données alternatives qui prédise les mouvements de l’action. D’ailleurs, ces données sont de plus en plus populaires auprès des gestionnaires de fonds d’investissement. L’augmentation au cours des dernières années est illustrée dans la figure suivante.

Figure 0‑1 Utilisation des données alternatives de 2001 à 2017 (Distenfeld, s.d.)

Les données alternatives utilisées par les fonds sont les nouvelles financières, les publications sur Twitter, l’imagerie satellite, etc. (Court, 2011). Toutes ces sélections apportent un coût de gestion du fonds plus élevé qu’un mode de gestion passif. Pour résumer, un fond de gestion en mode actif utilise des critères pour la sélection et la pondération des titres d’un portefeuille.

 

Gestion passive

La gestion passive à un objectif de répliquer le plus fidèlement possible la performance de l’indice boursier. Le type de fond le plus populaire dans cette gestion est un ETF. Le coût de gestion est plus bas que le mode de gestion actif. Trois méthodes permettent la réplication d’un indice : pure, synthétique et statistique. Toutes ces méthodes ont comme but de diminuer l’erreur de suivi du fond pour être presque parfaitement alignées sur l’indice boursier.

 

Quel type de gestion à prioriser entre active et passive?

Un grand débat existe sur le type de gestion d’un fonds qui sera plus rentable entre un mode actif et passif. En effet, le volume des fonds passifs a surpassé les fonds actifs aux États-Unis ce qui n’avait jamais été réalisé (Gittelsohn, 2019). La figure suivante illustre les deux types de fond en 2019.

Figure 0‑1 Volume des fonds actifs et passifs en 2019

Ce dépassement a été encore plus accentué par le virus du Covid-19. Alors, il y a une augmentation de la confiance envers la gestion passive des fonds.

Afin de bien comparer les deux types de fonds, il est important de voir quel est le pourcentage de fonds en gestion active qui surperforme l’indice, donc le mode de gestion passif. Selon le rapport de SPIVA, 30 % des fonds en gestion active surpassent l’indice de référence S&P500 pour une période annuelle de 1 an. Ce pourcentage diminue à 20 % pour 5 ans et 12 % pour 15 ans (Bento, 2020). La sélection du bon fond est alors primordiale pour faire plus de profit. Aussi, une des méthodes les plus utilisées par les jeunes investisseurs serait de regarder les rendements passés afin de choisir le bon fonds d’investissement. Par contre, il existe une probabilité de 80 % que la performance du fond soit inférieure au fonds d’investissement si le fond avait surpassé l’indice de référence auparavant (Bento, 2020). Alors, il ne faut pas regarder les rendements passés comme critère de sélection de sélection.

Pour conclure, les fonds en gestion active proposent une probabilité de gain supérieur, mais il faut avoir les habiletés à bien choisir son fond ainsi qu’il faudra faire plusieurs transactions d’achats et de ventes pour avoir des rendements optimales. Les fonds en gestion passive de type ETF présentent des rendements constants pour un investisseur ayant des connaissances limitées et qui ne veulent pas perdre du temps pour faire la sélection de fonds.

 

Références

ABC Bourse. (s.d.). La gestion traditionnelle et le modèle alternatif. Récupéré sur ABC Bourse: https://www.abcbourse.com/apprendre/19_gestion_traditionelle_alternative.html

Bento. (2020, juillet 6). Active vs. Passive Investing – The Great Debate. Récupéré sur Finance et philosophy: http://finandphilo.com/investing/active-vs-passive-investing-the-great-debate/

Court, B. L. (2011, décembre 09). La gestion quantitative, une approche adaptée aux marchés chahutés. Récupéré sur La tribune: https://www.latribune.fr/produits-et-services/20111209trib000670195/la-gestion-quantitative-une-approche-adaptee-aux-marches-chahutes.html

Distenfeld, L. (s.d.). The hunt for alternative data in the finance industry. Récupéré sur Outside Insight: https://outsideinsight.com/insights/the-hunt-for-alternative-data-in-the-finance-industry/

Gittelsohn, J. (2019, septembre 11). End of Era: Passive Equity Funds Surpass Active in Epic Shift. Récupéré sur Bloomberg: https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-09-11/passive-u-s-equity-funds-eclipse-active-in-epic-industry-shift