Suivi des titres

Teva Pharmaceutical Industries Ltd.

L’entreprise pharmaceutique Teva Pharmaceutical Industries (NASDAQ : TEVA), leader mondial dans la commercialisation des médicaments génériques, fait partie du portefeuille PolyFinances depuis décembre 2014 pour un total de 15 actions. Lors du suivi de titre précédent, publié en avril 2015, le cours de l’action était à $CAD 60.40 et on put conclure de manière générale que la firme aura pour tendance à continuer à progresser dans un contexte de marchés émergents dans les pays en voie de développement, ce phénomène aussi reconnu sous l’annotation anglaise de pharmerging markets.

Performance de l’année 2015

L’année 2015 fut une année particulière pour l’industrie pharmaceutique à l’échelle des grandes firmes. Bien que les deux premiers trimestres furent plus qu’encourageants, il en fut différemment pour la fin du troisième et l’ensemble du quatrième trimestre suite à une série de scandales qui concernaient certaines firmes pharmaceutiques d’envergure (i.e. Turings pharmaceuticals & Valeant) qui auront causé certains dommages collatéraux pour un lot de firmes de l’industrie. Teva a tout de même maintenu une croissance de ses revenus et une marge de profit net au-delà de l’année 2014 jusqu’en décembre 2015 (Terminal Bloomberg, 2016).

Teva pharmaceuticals 2015
Q1 Q2 Q3 Q4
Chiffre d'affaires (M$) 6,179.06 6,107.42 6,310.32 6,757.30
Croissance YoY 12.1 % 11.0 % 14.6 % 15.1 %
Profit net (M$) 1,444.92 1,512.71 1,524.26 1,573.34
Marge de profit net 23.38 % 24.77 % 24.16 % 23.28 %
Moyenne T12M 21.84 % 22.65 % 23.30 % 23.47 %
Teva pharmaceuticals 2014
Q1 Q2 Q3 Q4
Chiffre d'affaires (M$)  5,513.35  5,501.56  5,506.17  5,872.83
Croissance YoY 11.6 % Non dispo 4.8 % 3.0 %
Profit net (M$) 1,144.34 1,149.39 1,234.48 1,278.43
Marge de profit net 20.76 % 20.89 % 22.42 % 21.77 %

Suivre l’élan des pharmerging markets

Environ 53 % et 39 % des revenus de la firme proviennent de médicaments génériques et originaux respectivement (Teva Phamarceutical Inc., 2015). Dans un contexte d’émergence des marchés en voie de développement, notamment la Chine, l’Inde et le Brésil, cette situation est enviable puisque le générique est priorisé au sein de ces pays. D’ici 2020, on projette que les médicaments génériques en vente libre à eux seuls représenteraient près de 80 % de l’ensemble des ventes au sein des pharmerging markets (IMS Institute for Healthcare Informatics, 2015). Cependant, le segment des médicaments génériques représente 44 % des profits bruts de Teva et les médicaments originaux 55 %. Cette réalité va néanmoins changer d’ici peu puisque Teva s’est entendu l’année dernière pour accaparer la branche générique de Allergan (NYSE :ACT), une entente qui doit se clore en 2016. On projette ainsi que les profits provenant de médicaments génériques représenteront près de 60 % (Helfand, 2015).

Copaxone : les ventes persistent

Lors de l’année 2015, la vente du médicament phare de la compagnie, Copaxone, n’aura cessé de supplanter les attentes, malgré la mise en marché d’une formule générique, Glatopa, de son compétiteur Norvartis. Les recettes de Copaxone auront atteint $USD 1.09G pour le 3e trimestre, surpassant les attentes d’environ $USD 90M. Pour l’année 2016, il est prévu que la vente du médicament combattant plusieurs variantes de sclérose rapportera $USD 3.29 G en recettes (Helfand, 2015). La résilience du médicament original se veut donc une bonne nouvelle à court terme, mais il est certain qu’il finira par laisser plus en plus de parts de marché aux formules génériques à long terme.

Valorisation du titre

Une valorisation du titre est effectuée[i] en utilisant un modèle se basant de flux monétaire supporté par les hypothèses suivantes :

  • Taux d’actualisation des flux monétaires se rapporte au cout du capital pondéré, WACC = 8.80 %
  • Taux de croissance estimé de 2015 à 2020 à 9 % et fut déterminé à l’aide du ratio de distribution ainsi que le rendement des fonds propres.
  • Le taux de croissance à long terme est posé à 5 %
  • Free cash flow pour l’année 2015 estimé à $CAD 4,150 M

La valeur obtenue est donc de $CAD 68.52 par action, soit 7.6 % au-dessus de la valeur à la clôture des marchés le vendredi 8 janvier. Cette estimation est donc favorable à la conservation du titre par PolyFinances. Cependant, on souligne les limites du modèle qui entre autres ne considère pas d’éventuelles fusions-acquisitions par Teva au cours des cinq années à venir, la mise en œuvre d’opérations d’expansion au sein des pharmerging markets ou bien l’adoption de législations régulant les mécanismes de tarification des prix de vente de leurs produits aux États-Unis qui représente près de 60 % de leurs revenues (Teva Phamarceutical Inc., 2015) .

En somme, il est recommandé de conserver le titre au sein du portefeuille sans modifier la position actuelle de quinze actions. Cette recommandation s’appuie sur les derniers résultats de la firme, sur la demande en formules génériques qui ne cesse de croitre sur l’ensemble de leur dimension géographique, ainsi que sur la valorisation du titre indiquant une sous-évaluation actuelle du titre d’environ 8 %.

[i] Le tablier excel contenant le modèle peut être fourni au lecteur sur demande

Bibliographie:

Helfand, C., 2015. Analysts improve outlook for Teva's Copaxone as it shakes off Novartis competitionConsulté le 14/01/2016.

IMS Institute for Healthcare Informatics, 2015. Global Medicines Use in 2020, Parsippany: IMS Institute for Healthcare Informatics.

Terminal Bloomberg, 2016.  Consulté le 11/01/2016.

Teva Phamarceutical Inc., 2015. Fact sheet. Consulté le 12/01/2016.