Le palladium surpasse l’or pour la première fois en 16 ans

Le prix du palladium a brièvement dépassé le cours de l’or, une première depuis 16 ans, alors que la production ne peut suivre la forte demande pour le métal précieux.

Le palladium est un métal du group platine extrêmement rare qui est principalement utilisé dans la fabrication des convertisseurs catalytiques des voitures à essence. Seulement quelques gisements produisent du palladium sur la planète. 80% de la production annuelle est un sous-produit des mines de nickel en Russie et en Afrique du Sud. Un des 5 gisements majeurs du métal se retrouve notamment au Canada, au complexe du Lac des Îles en Ontario. Celui-ci est exploité depuis plus de 25 ans par la firme canadienne North American Palladium (TSX : PDL) qui est la seule firme au monde qui se concentre totalement sur l’extraction du palladium.

La demande en palladium de l’industrie automobile est forte et l’offre est limitée et ne devrait pas augmenter en 2019. Selon Bloomberg Intelligence, le déficit entre l’offre et la demande devrait passer de 1,2 million d’onces à 1,4 million d’onces en 2019, alors que les consommateurs délaissent les voitures diesel pour les voitures à gazoline, qui demandent plus de palladium dans les catalyseurs.

Prix du palladium ($US/Oz) comparé à celui de l’or (en vert).

En date du 6 décembre 2018, le prix “spot” de l’once de palladium a augmenté de plus de 49% depuis la mi-août 2018. Ceci se reflète dans le prix de PDL, alors que celui-ci s’est vu apprécié de 23.78% depuis la même période.

Évolution du titre de North American Palladium (TSX : PDL)

 

 

Comme mentionné plus haut, le gros de la production mondiale provient de la Russie et de l’Afrique du Sud et découle directement de la production primaire de nickel. Ceci a pour effet de fortement exposer la production de ces deux projets miniers à la performance du nickel, ce qui est bénéfique pour une minière comme North American Palladium qui ne produit que du palladium.

Sur le court terme, l’analyse technique du prix par once du palladium présentait un indice de force relative (RSI) de 77% le 4 décembre 2018, laissant présager que le métal a potentiellement atteint un niveau “suracheté” et pourrait présenter une correction à court terme. Par contre, l’année 2019 se présente comme une opportunité potentielle pour les investisseurs. Nos yeux restent fixés sur PDL, alors que ceux-ci devront afficher des résultats annuels encourageants pour compenser leur coefficient de volatilité (Beta) de 1.793.

 

Bibliographie:

Bloomberg. (5 décembre 2018). Gold Gets Leapfrogged as Palladium Extends Rally to Record Again. [En ligne]. Disponible:https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-12-05/palladium-tops-gold-after-rally-driven-by-surge-in-global-demand

Reuters. (4 décembre 2018). PRECIOUS-Palladium hits record high, briefly surpasses gold price. [En ligne]. Disponible:https://uk.reuters.com/article/global-precious/precious-palladium-hits-record-high-briefly-surpasses-gold-price-idUKL4N1Y948I

Time. (5 décembre 2018). Forget Gold, This Precious Metal Is Going Crazy Amid the Stock Slump. [En ligne]. Disponible:http://time.com/5471914/gold-palladium-metal-stocks/

Laisser un commentaire