La voiture électrique au secours des mines de lithium

La montée en popularité des voitures électriques ne rend pas seulement ses manufacturiers heureux. En effet, la demande en lithium a connu une croissance sans précédent grâce à cette technologie, à un point tel que de nouveaux projets de mines voient le jour, notamment au Québec.

La compagnie Corporation éléments critiques qui est cotée à la bourse de croissance du TSX (TSX.V : CRE) voit grand avec son nouveau projet de mine au lithium appelée Rose lithium-tantale et située dans la Baie-James. Selon le site web de la compagnie, WSP a réalisé une étude de faisabilité à la fin de 2017 et a déterminé que ce projet permettrait de produire plus de 186 000 tonnes de concentré de lithium chaque année avec une durée de vie estimée pour la mine d’environ 17 ans. Avec un temps de construction anticipé de 21 mois, la mine serait prête en 2020, si le projet de construction commence aujourd’hui. Au total, le projet représente une valeur actualisée nette après impôts de plus de 700M $CAN (CECORP, s.d.)

Corporation éléments critiques travaille en collaboration avec la compagnie allemande Helm. C’est cette compagnie qui recevra le concentré de lithium pour le revendre à ses propres partenaires qui eux feront la transformation en un produit dont les véhicules électriques ont besoin (Les Affaires,9 décembre 2017). Pour rappel, le lithium est utilisé dans les batteries des véhicules électriques et est donc un matériau essentiel à leur production.

Étant le troisième projet de mine de lithium au Québec, après Lithium Amérique du Nord et Nemaska Lithium, il sera intéressant dans l’avenir de voir si la production toujours croissante de véhicules électriques ainsi que les réserves disponibles dans le sol québécois permettront de créer une industrie de production de lithium, venant ajouter à la diversité des matières premières exploitées par l’économie québécoise,  qui a connu plusieurs revers ces derniers temps notamment avec les négociations portant sur le bois d’œuvre.

Bibliographie

NORMAND, F. (9 décembre 2017). Une autre mine est possible grâce à la voiture électrique. Les Affaires. Tiré de http://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/ressources-naturelles/une-autre-mine-est-possible-grace-a-la-voiture-electrique/599160

(s.d.) Le projet Rose Lithium-Thantale est détenu à 100 % par Critical Elements. Tiré de https://www.cecorp.ca/fr/projets/rose-lithium-tantale/

Laisser un commentaire