Compte-rendu de conférence – Gestion FÉRIQUE

Le jeudi 30 novembre, la cohorte 2017-2018 de PolyFinances a eu la chance d’assister à une conférence chez Gestion FÉRIQUE. Celle-ci consistait en une discussion sur la mission de l’entreprise et sur l’investissement responsable. L’équipe a été accueillie par Louis Lizotte et François Fréchette.

Louis Lizotte

Louis Lizotte est un gradué de l’université Bishop. Il est également titulaire du titre d’analyste financier agréé (CFA) et du titre de financial risk manager (FRM). M. Lizotte a rejoint Gestion FÉRIQUE en 2010 où il occupe le poste de Vice-président, Gestion des placements. Il fait également partie du comité de surveillance des placements (CSP) de Gestion FÉRIQUE.

François Fréchette

M. Fréchette est un bachelier en administration des affaires de l’université de Sherbrooke et possède le titre d’analyste financier agréé (CFA). François Fréchette a rejoint Gestion FÉRIQUE en 2010 en tant qu’analyste senior, Gestion des placements. Il a ensuite été promu au titre de Directeur, Gestion des placements.

Gestion FÉRIQUE

Gestion FÉRIQUE est une OSBL qui a pour mission d’offrir des services financiers aux ingénieurs et aux diplômés en génie, ainsi qu’à leurs familles. Les profits générés par leurs activités sont utilisés pour bonifier les services aux clients ou diminuer les frais de gestion des fonds. L’organisme est divisé en deux parties : Service d’investissement FÉRIQUE et Gestion FÉRIQUE. Les services d’investissement consistent à fournir des services-conseils d’un planificateur financier sans aucuns frais additionnel et de permettre aux utilisateurs de faire des transactions sur le site transactionnel de FÉRIQUE sans frais. La deuxième division regroupe les gestionnaires de portefeuille.

Les Fonds FÉRIQUE ont un objectif précis : surpasser le rendement médian avec un risque raisonnable et des frais parmi les plus faibles du Canada. Tous les fonds sont construits avec cette ligne directrice. Leur stratégie consiste à être constamment dans le 2e quartile plutôt que d’être quelques fois dans le 1e, ce qui leur permet de dégager un rendement supérieur à long terme.

Contrairement à certaines institutions financières, FÉRIQUE ne crée pas plusieurs fonds par année. De plus, chaque nouveau fond doit respecter ces deux conditions :

  • Il comble un besoin de la clientèle
  • Le fond est viable à long terme d’un point de vue investissement

Ces deux conditions permettent d’éviter ce que l’on appelle communément les «hype», phénomène qui se produit lorsqu’un produit devient extrêmement populaire pendant une courte ou moyenne période de temps.

Puisque FÉRIQUE est un gestionnaire de gestionnaires, il doit effectuer un suivi des gestionnaires qu’il embauche. En effet, au-delà de la performance, plusieurs signaux peuvent annoncer qu’il serait préférable de faire un changement. Par exemple, si les analystes commencent à quitter en bloc, cela peut être un signal d’alarme sur la gestion interne de l’entreprise. Également, un suivi du total d’actifs est effectué. Si la croissance d’un gestionnaire est très élevée, cela peut être un signal qu’il investit moins de temps dans la gestion de son portefeuille et qu’il se concentre plus sur le marketing.

Lorsque vient le temps de choisir un nouveau gestionnaire, FÉRIQUE utilise une démarche méthodique :

Nom de l’étape Nombre de Gestionnaire retenu
Type de mandat >100
Classement en utilisant 24 critères quantitatifs >100
Intérêt à gérer le mandat, frais de gestion ~50
Organisation et historique, Style de gestion, Équipe de gestion, autres critères ~20
Envoi d’un questionnaire exhaustif sur la firme/stratégie/équipe 8-12
Rencontre et vérification diligente 5-6
Choix Final Validation avec le CSP

Les avantages de FÉRIQUE sont donc l’indépendance de ceux-ci vis-à-vis de leurs gestionnaires, leur volume d’actifs élevé à 2,6B $CAN permettant l’accès à des gestionnaires de renommé internationale et les économies d’échelle dû à la quantité d’actifs.

L’investissement responsable

2006 fût l’année où les «principles for responsible investment», communément appelé PRI, ont été officiellement lancés. Gestion FÉRIQUE fût l’un des premiers signataires au Canada, en 2011.

FÉRIQUE croit que les facteurs Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sont importants dans la création de valeur boursière à long terme et ceux-ci font donc partie intégrante de leur approche.

L’investissement responsable chez FÉRIQUE se résume en trois points :

  • La politique de droit de vote
  • L’Engagement des actionnaires
  • L’intégration des facteurs ESG

La politique de droit vote permet à FÉRIQUE d’avoir une influence directe dans les décisions des entreprises, telles que la rémunération des dirigeants. Elle permet aussi de voter pour une gouvernance indépendante, qui cherche à ajouter de la plus-value aux actionnaires. L’engagement des actionnaires est un moyen pour un individu ou un groupe de faire pression pour changer les pratiques de l’entreprise. Un exemple concrèt est lorsque les agences de notations ont commencé à utiliser les facteurs ESG dans leurs évaluations de cotes de crédit suite à des pressions d’investisseurs. Il existe des cotes ESG qui sont données à une entreprise pour évaluer son côté «Environnemental», «Social» et sa «gouvernance». Cela permet donc d’évaluer l’impact environnemental de ladite compagnie, d’évaluer ses rapports avec ses clients et sa communauté ainsi que la transparence de la gouvernance de l’entreprise.

Conclusion

Cette conférence a permis aux membres de PolyFinances de comprendre comment FÉRIQUE réussi à fournir des services financiers dignes des banques tout en avantageant au maximum le client. Également, afin d’assurer un revenu à long terme avec un minimum de risque, une stratégie efficace et méthodique est nécessaire pour éviter décisions impulsives qui peuvent être coûteuses. De plus, l’investissement responsable est un moyen efficace d’encourager les entreprises à changer leurs pratiques pour les pousser à  évoluer. Le plus puissant outil que possède l’environnement pour se défendre sont les investisseurs eux-mêmes.

Laisser un commentaire