Un retour en force pour la compagnie canadienne BlackBerry

Après avoir officiellement quitté le marché de la téléphonie mobile en septembre 2016, la compagnie canadienne BlackBerry Limité (NYSE : BB) semble s’être fait rayée de la carte en même temps qu’ont disparu leurs téléphones. Toute fois, aujourd’hui, la compagnie fait un retour en force sur la scène internationale et a annoncé, en novembre dernier, le développement d’un nouveau cadre pour la protection des véhicules autonomes contre les cyber-attaques. Elle présente également de nouveaux services conseil en cyber-sécurité visant à aider les entreprises à se conformer à la réglementation générale sur la protection des données et d’ainsi, atténuer les risques pour la sécurité personnelle et publique.

C’est avec l’ouverture du centre d’innovation BlackBerry QNX à Ottawa que la compagnie canadienne fait son retour sur le marché. Ce centre a comme objectif de promouvoir l’innovation technologique pour les véhicules connectés et autonomes en générant de nouvelles idées et en amenant un tout autre niveau de sécurité et de fiabilité dans le développement de produits et systèmes technologique. QNX a été employé par diverses entreprises du domaine de la télématique, des systèmes multimédias embarqués ou encore des véhicules autonomes. Des compagnies comme General Motors ou Ford ont déjà sélectionné QNX et BlackBerry pour le développement de leur plateforme de conduite autonome et des logiciels de sécurité. De plus, l’entreprise commence à diversifier ses services avec la nouvelle branche de services conseil en cyber-sécurité qui permettra d’apporter un support important aux compagnies œuvrant dans ce domaine. « BlackBerry Cybersecurity Consulting » s’appuie sur des années d’expérience dans la sécurité de l’information et la protection des données pour aider les entreprises à protéger leurs plus précieux actifs. Au fur et à mesure que le piratage évolue et que de nouvelles menaces apparaissent, l’entreprise propose aux compagnies des solutions visant à éliminer leurs vulnérabilités face aux cyber-menaces, mais propose également des solutions pour le développement de technologies, telles que des plateformes de conduite autonome.

Le déclin de BlackBerry a été justifié par la difficulté de l’entreprise à s’adapter à la révolution des « smartphones ». Elle a perdu des parts considérables de marché à Apple (NASDAQ : AAPL) suite à l’introduction de l’iPhone ainsi qu’aux compagnies développant des téléphones Android et tout laissait présager une éventuelle faillite. Tirant profit de leur statut de chef de file dans le domaine de la cyber-sécurité et des logiciels automobiles, BlackBerry a su faire un retour impressionnant sur le marché en concentrant leurs efforts dans le domaine de la sécurité et du développement de logiciels. En date de septembre dernier, la société a d’ailleurs rapporté un bénéfice impressionnant, dépassant même les prévisions des investisseurs. En effet, les actions de BlackBerry ont augmenté de plus de 50% cette année, soit une croissance plus importante que celle des actions des compagnies Apple, Google (NASDAQ : GOOGL), Facebook (NASDAQ : FB) et autres, témoignant ainsi d’un retour en force pour la compagnie canadienne et lui présageant un avenir hautement prometteur.

Bibliographie

Gadgets 360. (Décembre 07 2017). BlackBerry Introduces Security Framework for Connected, Autonomous Vehicles. Tiré de GADGETS 360 : https://gadgets.ndtv.com/transportation/news/blackberry-introduces-security-framework-for-connected-autonomous-vehicles-1784920

Gadgets 360. (Octobre 26 2017). BlackBerry Launches Cyber-Security Consulting Services. Tiré de GADGETS 360 : https://gadgets.ndtv.com/internet/news/blackberry-cybersecurity-consulting-general-data-protection-regulation-1767397

The Guardian. (Septembre 28 2016). BlackBerry to stop making phones. Tiré de THE GUARDIAN : https://www.theguardian.com/technology/2016/sep/28/blackberry-to-stop-making-phones-handsets

CNN Money. (Septembre 28 2017). Is BlackBerry making a comeback? Tiré de CNN MONEY : http://money.cnn.com/2017/09/28/investing/blackberry-earnings/index.html

 

Laisser un commentaire