Impositions de droits anti-dumping sur le bois d’œuvre canadien

Jeudi le 2 novembre dernier, le département américain du Commerce a imposé des droits anti-dumping de 20.83% sur le bois d’œuvre importé du Canada, une baisse par rapport au 26.75% annoncé initialement.

En lien avec les discussions sur l’ALÉNA, les États-Unis ont affirmé que les entreprises canadiennes vendaient le bois d’œuvre de 3.20% à 8,89% sous leur juste valeur. De plus, le département américain du Commerce affirme que le Canada subventionne cette industrie injustement à l’ordre de 3.34% à 18.19% (Radio-Canada, 2 novembre 2017).

Le point central de cette plainte porte sur le tarif imposé aux scieries canadiennes pour le bois qui est coupé sur des terres appartenant au gouvernement canadien. Par comparaison, ce tarif est inférieur au tarif payé par les scieries américaines pour leur bois venant de terres privées. Le gouvernement canadien a rétorqué que ses tarifs sont justes.

Différents représentants du gouvernement canadien tels que la Ministre des Affaires étrangères, madame Chrystia Freeland, ainsi que le Ministre des Ressources naturelles, monsieur Jim Carr, se sont dit déçus de la décision du département américain du Commerce, affirmant que la décision est injustifiée.

Cette imposition de droits compensatoires n’est pas sans rappeler la décision de ce même département américain du Commerce qui a imposé une pénalité de près de 300% à Bombardier (TSX : BBD.B) en octobre dernier, lorsque Boeing (NYSE : BA) a affirmé que la compagnie vendait sa ligne d’avions CSeries très en bas du prix coutant pour les appareils, conférant ainsi un avantage non concurrentiel aux avions (Radio-Canada, 6 octobre 2017). De plus, les subventions apportées par les gouvernements canadiens et québécois étaient aussi mentionnées dans la plainte de Boeing. Dans le cas du bois d’œuvre, le département américain du Commerce a encore affirmé que le prix du bois canadien était sous son juste prix en plus d’être subventionné par le gouvernement canadien. Seul l’avenir nous dira comment cette décision impactera les négociations sur l’ALÉNA.

Bibligraphie :

REUTERS. (2 novembre 2017). U.S. finds Canada is dumping softwood lumber, sets duties after talks fail. Financial Post. Tiré de http://business.financialpost.com/commodities/agriculture/u-s-makes-final-finding-canada-lumber-dumped-sets-duties

LA PRESSE CANADIENNE. (2 novembre 2017). Washington baisse les tarifs sur le bois d’oeuvre, sauf pour deux producteurs. Radio-Canada. Tiré de http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1064968/bois-oeuvre-etats-unis-tarifs-baisse-resolu-irving

LA PRESSE CANADIENNE. (6 octobre 2017). Washington impose des droits antidumping de 80 % à Bombardier. Radio-Canada. Tiré de http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1060060/cseries-bombardier-sanctions-etats-unis-antidumping-departement-commerce-americain

Laisser un commentaire