Jean Coutu critique les libéraux sur les honoraires des pharmaciens.

Dans une entrevue avec J.E. en janvier, le fondateur et son fils François J. Coutu ont critiqués les modifications apportées dans les deux dernières années par le ministre Barrette qui viennent réduire les revenus des pharmaciens au Québec où se trouvent la majorité de leurs 418 pharmacies franchisées.

Ils ont affirmé que les agissements du ministre créent de l’incertitude auprès de leurs actionnaires et que les changements leur font remettre en question un récent investissement de 194 millions au Québec. Jean Coutu a également mentionné que plusieurs compagnies seraient intéressées à acquérir son entreprise chose à laquelle ils se sont jusqu’à présent opposés (TVA Nouvelles, 2017).

Publique depuis 1986, le groupe Jean Coutu (TSE:PJC.A) est aujourd’hui capitalisé à 3.71 G$ CAD, la majorité des actions votantes sont détenus par la famille Coutu. Dans son Q3 publiée en janvier, les bénéfices nets de la compagnie ont reculés à 51.2 M$ par rapport à 57,8 M$ pour la même période en 2015. Suite à la publication de ces résultats, sur 11 analystes qui suivent le titre, 6 suggèrent de le conserver, 4 de le vendre et un de l’acheter.

Les changements des honoraires des pharmaciens vont vraisemblablement nuire aux résultats futurs de la firme. Selon Van Aelst, de Valeurs mobilières TD les revenus devraient baisser de 7% pour l’année 2017 et stagner pendant les deux années suivantes. M. Aelst rejette également la possibilité d’une acquisition considérant que le P/E du groupe est trop élevé par rapport à son secteur pour rendre une offre intéressante réaliste l’acheter (Les affaires, 2017).

La possibilité d’une acquisition semble donc faible d’autant plus que François Coutu a affirmé pendant l’entrevue qu’il ne pensait pas être rendu là et qu’il avait encore confiance en l’avenir du groupe. Le contexte gouvernemental pourrait ralentir la croissance du titre, mais le groupe Jean Coutu reste très bien établi et bénéficie d’une excellente réputation au Québec, il serait donc surprenant qu’il y perde des parts de marché.

Martine Turenne (Consulté le 2017, 02 25). Les Coutu en colère contre Barrette. Récupéré sur TVA Nouvelles : http://www.tvanouvelles.ca/2017/01/24/les-coutu-en-colere-contre-barrette

Stéphane Rolland (Consulté le 2017, 02 25). Bonne chance pour vendre Jean Coutu, dit un analyste. Récupéré sur Les Affaires : http://www.lesaffaires.com/bourse/analyses-de-titres/bonne-chance-pour-vendre-jean-coutu-dit-un-analyste/592998

Laisser un commentaire