Donald Trump et les énergies renouvelables: Perspectives futures d’une élection surprise

Le 8 novembre 2016, le candidat républicain Donald Trump est devenu l’homme le plus puissant de la planète en étant élu président des États-Unis. L’immense onde de choc ressentie à travers la planète a impacté certains marchés tels que celui des énergies renouvelables, et en particulier le solaire.

Les investisseurs craignent, qu’une fois Donald Trump au pouvoir, la demande en énergies renouvelables diminue considérablement, si ce dernier ne respecte pas le « Clean Power Plan » que son prédécesseur Barack Obama souhaitait mettre en place. En effet, il a déclaré lors de sa campagne électorale que le changement climatique était « un canular crée par et pour les Chinois afin de rendre les fabricants américains moins compétitifs » (Scherer, 2016), qu’il souhaitait se débarrasser de l’EPA (Environmental Protection Agency) et également retirer les États-Unis de l’accord de Paris sur le climat (2015)… Mais en a-t-il vraiment les moyens?
Quoi qu’il en soit, depuis l’annonce de l’élection, le fabricant américain de panneaux solaires SunPower Corporation (NASDAQ:SPWR) a vu son titre baisser de 14%. Du côté de la Chine, le titre du Canadien Guelph qui y produit des modules solaires a plongé de 23%. Bien que la victoire de Donald Trump ne produise pas une diminution immédiate de la demande aux États-Unis, l’analyste Jeffrey Osborne de Cowen & Co, estime que cela pourrait conduire à une refonte du système de taxes américaines qui pourrait menacer les incitatifs pour les projets solaires à venir.(BloombergNews, 2016)
Néanmoins, cela ne changera pas fondamentalement la volonté des entreprises à faire grandir la dimension environnementale dans leurs opérations. De plus, il semble que le plan énergétique du nouveau président ne colle pas avec la réalité économique des énergies renouvelables (Liebriech, 2016). Ce dernier aurait une idée erronée des coûts associés aux nouvelles technologies solaires et éoliennes, qui continueront d’ailleurs de diminuer dans le futur, à un rythme certes moindre que si les États-Unis prenaient les devants, mais qui devrait permettre à la transition énergétique de se poursuivre.

Affaire à suivre…

Bibliographie
BloombergNews. (2016, Novembre 11). tiré de Renewable Energy World: http://www.renewableenergyworld.com/articles/2016/11/trump-s-win-a-disaster-for-plunging-renewable-energy-sector.html
Liebriech, M. (2016, Novembre 12). Environnement – Climate Change. Retrieved from The Guardian: https://www.theguardian.com/sustainable-business/2016/nov/12/donald-trump-climate-change-energy-environment
Scherer, J. (2016, Novembre 17). Morning Mix. tiré de The Washington Post: https://www.washingtonpost.com/news/morning-mix/wp/2016/11/17/china-tells-trump-climate-change-is-not-a-chinese-hoax/

Laisser un commentaire