Mise à jour des prévisions chez SNC-Lavalin.

Le jeudi 29 septembre, la firme d’ingénierie québécoise, le Groupe SNC-Lavalin inc. (TSX: SNC), annonce qu’elle actualise ses perspectives quant aux résultats escomptés pour l’exercice de 2016. En regard d’une récente évaluation, la société révise à la baisse les prévisions des revenus enregistrés au cours du troisième trimestre. Des problèmes concernant deux projets d’infrastructures pétrolières au Moyen-Orient sont à l’origine de cette diminution.

La firme rassure ses investisseurs en mentionnant qu’un retour à la normale au courant du quatrième trimestre est attendu, les discussions sont déjà entamées pour tenter de régler les questions d’ordre commerciales en lien avec ces contrats. Aucune information concernant le nom des projets n’a été émise lors du communiqué. Selon Benoit Poirier, analyste chez Desjardins Sécurités, cette annonce est susceptible d’alimenter des inquiétudes visant l’objectif de croissance de 7% des profits annuels de l’entreprise. Plus tôt cette année, SNC-Lavalin a évoqué que les projets d’ingénierie et de construction découlant de l’activité pétrolière et gazière représenteront leurs principaux générateurs de profit pour 2016. La société prévoit divulguer plus de détails le 3 novembre, journée de dévoilement des résultats pour le troisième trimestre.

Cette révision défavorable engendre une diminution du bénéfice ajusté par action prévue, la faisant osciller de 1,50-1,70 $CAD à 1,30-1,60 $CAD. En fin de journée, le titre SNC affiche un recul de 7%, soit une diminution de 3,84 $CAD par rapport à son prix à l’ouverture du marché (54,94 $CAD). La nouvelle semble être un mauvais tour joué aux actionnaires, mais il est important de se rappeler que la patience est de mise dans une telle situation. Actuellement, la firme se situe en tête de liste dans l’obtention de contrats provenant du nouveau programme d’infrastructures d’Ottawa. De plus, Sylvain Girard, chef de la direction financière du groupe, considère qu’il s’agit d’un événement isolé et qu’aucune autre annonce du genre n’est prévue à court ou moyen terme. Finalement, à la fin du premier trimestre, SNC-Lavalin a mis de l’avant un nouveau programme au sein de l’entreprise visant à améliorer l’efficacité opérationnelle. Résultat : les bénéfices ont triplé lors du deuxième trimestre atteignant un faramineux total de 88,5M $CAD (comparativement à 26,5M $CAD en pareille date en 2015). Il sera intéressant de suivre l’évolution du titre au cours des prochains mois et de constater si réellement, les objectifs de croissance de l’entreprise pour l’ensemble de l’exercice sont menacés par cette déclaration faite pour le troisième trimestre.

Bibliographies

François Pouliot (30/09/2016) «À surveiller: SNC-Lavalin, Costco et Pepsi» Les Affaires

Bertrand Marotte (29/09/2016) «SNC-Lavalin cuts 2016 profit forecast on two troubled Mideast projects»The Globe and Mail

CNW Telbec (29/09/2016) «SNC-Lavalin actualise ses perspectives pour les résultats de l’exercice 2016» Newswire

Julien Arsenault (30/09/2016) «SNC-Lavalin abaisse ses prévisions de bénéfice» Le Devoir

Julien Arsenault (05/08/2016) «SNC-Lavalin vise l’efficacité après avoir rationalisé» Le Devoir

 

Laisser un commentaire