Bombardier Inc. (TSE : BBD.B) : finalement au fond du trou ?

Avec des dépenses s’élevant aujourd’hui à 5,4G$US, le programme de la CSeries a désormais dépassé de 58% son budget prévisionnel. Soit environ 2G$US de surplus. S’ajoute à cela des commandes enregistrées au nombre de 243, ce qui signifie qu’en regard des objectifs commerciaux fixés pour 2016, près de 20% de commandes résiduelles doivent encore être officialisées. Cependant, Bombardier (TSE : BBD.B) s’accroche indéfiniment au projet de la CSeries…

La situation financière de Bombardier suscite de nombreuses spéculations au sein des analystes d’autant plus que la récente rumeur de discussions en cours au sujet d’une coalition avec le Groupe Airbus pour la finalisation du programme Cseries n’améliore pas les opinions actuelles. Isabelle Rondeau, porte-parole de l’entreprise, affirme avoir suffisamment de liquidité. Cependant, au deuxième trimestre de cette année, les flux de trésorerie sortant de la compagnie ont doublés atteignant 1,6G$US. Au 30 Juin dernier, l’encaisse de la compagnie était de 3,1G$US contre un passif à long terme d’une valeur 9G$US. Ces données permettent de calculer un ratio de liquidité de seulement 34% ce qui témoigne d’une capacité très faible de l’entreprise à rembourser ses créanciers. Avec son objectif de 8G$US annuel d’ici 2020, Bombardier n’avait malheureusement pas mesuré l’impact des coûts de production excédentaires.

La situation financière actuelle de la firme a un impact très néfaste sur son image et sur sa réputation, tous deux étant des facteurs majeurs dans la pénétration d’un marché qui de surcroit est en structure duopolistique présentement. Par ailleurs, l’aide souhaitée du duopoleur Airbus reflète l’incapacité de l’entreprise à sortir de cette situation critique. Ainsi, analystes et investisseurs perdent la confiance qu’ils ont pu avoir envers la firme. Soulignons en revanche que Bombardier affirme y croire toujours fermement et prétend être capable de faire face à cette situation financière. Les recommandations devraient donc être d’attendre et d’observer l’évolution du programme dans les prochains mois…

Bibliographie:

Tomesco, F. et Johnsson,J. (08/10/2015). Bombardier’s Airbus Pitch Shows Depth of CSeries Jet Struggle. Bloomberg Business. 

Van Praet,N. (07/10/2015). Bombardier shares plunge after talks fail with Airbus on ‘business opportunities. The Globe and Mail.

Laisser un commentaire